Mestre Paulão

 

Paulo Ferreira Mesquita est né le 24 juin 1961 dans une bourgade de la métropole Belo Horizonte: Villareal do Sabarà Busçu.

C’est avant tout son frère qui l’initie à cet art martial dont il ne se séparera plus. En effet, déjà bien avancé dans la capoeira, «Ferreira», son frère, participe activement aux démonstrations de capoeira de l’école locale lors d’événements officiel de Sabarà. Envieux et motivé par ce challenge palpitant, Paulo s’entraine davantage encore, avec comme objectif, l’intégration à ce groupe de démonstration, alors fort populaire.

 

C’est en 1980 qu’il rencontre Mestre Reginald Santana du groupe Associaçião Nosso Senho do Bomfim avec lequel il s’entraine jusqu’en 1984, obtenant ainsi le grade de Contra Mestre. C’est cette même année qu’il rencontre Mestre Mão Branca du groupe Negrinhos de Sinha (bientôt Grupo Capoeira Gerais). En l’acceptant dans son groupe, Mão Branca dégrade Paulo au rang de moniteur (ceinture jaune). Humble et respectueux, Paulo accepte cette «dégraduation» et décide de s’entrainer davantage afin de prouver sa valeur à son nouveau maitre.

Par un entrainement assidu et quotidien, ainsi que des nuits entières passées dans l’académie de Mestre Mão Branca à nettoyer, Paulo rattrape les élèves plus avancés que lui, les dépasse et le 19 octobre 1990 Paulo Ferreira Mesquita devient Mestre Paulão, premier mestre formé par Mestre Mão Branca.

 

Trois ans plus tard, Mestre Mão Branca créé le Grupo Capoeira Gerais devenant un des groupes les plus influents de la région de «Minas» et bientôt mondialement réputé. Mestre Paulão en profite pour tenter de voler de ses propres ailes et se ralliant à l’ECCAGE (Escola Cultural Capoeira Gerais) - labelisation inventée par Mestre Mão Branca - et l’influence de Mestre Jaccare, il décide de tenter sa chance en Europe, et plus particulièrement en Suisse.

 

Le choix de Lausanne comme ville d’accueil ne s’impose pas immédiatement. Mestre Paulão est d’abord «recruté» pour servir d’homme de main à certains capoeiristes sans scrupules de Genève, mais cela ne lui convient guère. Avec d’autres capoeiristes immigrés en Suisse ils font la tournée des villes et des festivals afin de récolter quelques sous. «Le coup de la bouteille» reste notamment une des anecdotes les plus racontées de cette époque. Il décide finalement de s’établir à Lausanne parce qu’aucune école de capoeira n’y figure encore à cette époque.

 

Les débuts à Lausanne sont difficiles. Sans permis de séjour et ne maîtrisant que sommairement le français, Mestre Paulão réussit néanmoins à commencer un travail de capoeira au centre Chilien. Un des ses premiers élèves Godefroie Immer, lui loue un appartement afin qu’il se constitue un petit chez soi. Malgré cela, Mestre Paulão se fait expulser 3 fois de la Suisse, mais chaque fois il revint, plus fort, plus motivé à rester. C’est grâce à l’intégration de son art au sein du sport universitaire lausannois, et grâce au bon vouloir de G.-A. Carrel et J.-M. Gilliéron, que Mestre Paulão obtient finalement son permis de séjour provisoire.

 

En 1994, Mestre Paulão organise son premier baptême, certes avec un nombre restreint d’élèves, puisque la capoeira n’est pas encore populaire, ni encore phénomène de mode, en Europe. Le deuxième baptême de l’Association Capoeira Gerais - Lausanne se fait en 1995. Cette même année, dans le but de crédibiliser sa discipline à Lausanne, Mestre Paulão créé l’Association Capoeira Lausanne, toujours membre de l’ECCAGE.

 

Après des années à distiller ses cours dans plusieurs endroits de la ville (centre Chilien, collège du Belvédère, UNIL, etc..) Mestre Paulão et quelques élèves pionniers, notamment Sergej, réussissent, en 1998, à obtenir une salle d’entrainement privée, Chauderon 5. L’académie de Chauderon 5, aura un succès fou, malgré son manque de commodités, et marquera véritablement le début prestigieux de l’Association Capoeira Lausanne.

 

Les débuts à Chauderon se font sur un sol de briques rouges, glacial en hiver, mais rapidement chauffé par les entrainements intensifs de l’époque. Petit à petit la salle se remplit, de monde et par du parquet ainsi que de grands miroirs occupant une paroi complète, améliorant ainsi nettement la qualité des entrainements.

 

Certains baptême furent même organisés dans cette salle de 80m2, montrant ainsi rapidement les limites de celle-ci en terme de contenance de personnes ainsi que de ventilation.

 

En février 2005, l’Association Capoeira Lausanne de Mestre Paulão déménagea dans de nouveaux locaux, situés rue de la Vigie 3, 1003 Lausanne, permettant ainsi de doubler la surface d’entrainement, et de proposer à ses membres un espace culturel magnifique entièrement dédié à la capoeira ainsi que des vestiaires avec douches.

 

Mestre Paulão et ses élèves continuent l’expansion de L’Association Capoeira Lausanne en dispensant des cours à Morges, dans l’Ouest Lausannois, à Bulle ainsi que dans différentes institutions lausannoise telles que l’UNIL, l’ERACOM, sans oublier certaines écoles secondaires de la capitale vaudoise.

  • Facebook Basic Black
  • YouTube Basic Black

© 2018 - ACL Productions