L'ACL propose des cours de fabrication de berimbau ainsi que la découverte et la pratique des différents instruments propres à la capoeira.

Les dates vous sont communiquées régulièremnt

le fruit du Biriba

La biriba avec l'écorce

Les instruments

Ci-dessous nous allons vous présenter les différents instruments que l'on utilise dans la capoeira:le berimbau, l'atabaque, le pandeiro, l'agogô et le reco-reco.

Berimbau

Le Berimbau est le symbole de la capoeira par excellence. C'est lui qui dirige la roda. Le berimbau se compose de la biriba, d'une calebasse et d'un fil d'acier. S'ajoute à cela un caxixi, une baguette et une pierre ou un dobrão.

Le Berimbau est fabriqué à partir de branches ou troncs de bois d'un arbre que l'on appelle Biriba. On trouve cette espèce de bois dans la "Mata Atlantica" au Brésil.

Selon les dires de plusieurs Maîtres du Brésil, plus la présence de la lune se fait ressentir et plus la sève est présente dans l'arbre. Afin de diminuer les risques de fissures dues à la sève ou aux insectes. Les bois sont coupés en général les jours de lunes noir.

On trouve l'origine de Berimbau en Afrique sous la forme de l'arc musical. Cet instrument a été introduit au Brésil avec les esclaves africains. Ceux-ci au contact des autres cultures présentes au Brésil ont transformé cet instrument pour lui donner l'apparence que nous lui connaissons aujourd'hui.

 

La taille du Berimbau est de 7 mains (sete palmas). Cette mesure se calcule entre le pouce et le petit doigt (+/- 21 cm). La taille d'un Berimbau approche donc les 120-150 cm.

 

 

 

La calebasse provient d'une plante de la famille des cucurbitacés. Lorsqu'elle est verte, elle peut être consommée comme les courgettes. Une fois séchée et vidée, elle devient dure et peut-être utilisée comme récipient ou comme dans la capoeira, elle va nous servir de caisse de résonance.

 

Le fil d'acier (arame) on le récupère à l'intérieur des pneus de voitures. Il est la partie vibrante qui va créer le son. Anciennement, on utilisait des lianes ou des boyaux d'animaux.

Partie supérieure

Partie inférieure

Les 3 différents Berimbau

Il existe 3 déclinaisons du Berimbau:

  • Le Berimbau Gunga: instrument grave, maître de la roda, c'est l'instrument qui va commencer, interrompre ou arrêter la roda. C'est également sur cet instrument que tout l'orchestre va s'appuyer.(Berimbau de gauche)

 

  • Le Berimbau Medio: ou roseiro est l'instrument qui va souligner le Gunga, dans la capoeira angola il fait le contre rythme du Gunga, son ton est moyen. (Berimbau du milieu)

 

  • Le Berimbau Viola: est l'instrument soliste. Il casse, souligne ou accentue le rythme. (Berimabu de droite)

La place du Berimbau dans la roda

Chaque académie et chaque style de capoeira (Angola, Regional ou Contemporaine) à sa manière de disposer les instruments dans la roda.

 

Par contre le point commun entre tous ces styles est qu'il ya un seul Berimbau qui va diriger la roda.

Dans la Capoeira Regional, l'orchestre est composé d'un seul berimbau. Celui-ci dirige la roda et choisi les rythmes en fonction de la situation. São Bento Grande de Bimba: le jeu normal. Banguela: pour ralentir, diminuer les tensions. Iuna: uniquement pour les Maîtres. Etc.

 

Dans la Capoeira de Angola, l'orchestre se compose de 3 berimbaus (Gunga, Medio, Viola). C'est le berimbau Gunga qui commence la roda et dirige la roda. Le berimbau Gunga initie la roda avec le rythme Angola (São Bento Pequeno dans l'académie de Mestre João Pequeno de Pastinha) suivit de berimbau Medio qui va faire le rythme São Bento Grande de Angola et en dernier lieu le berimbau Viola qui va casser la monotonie du rythme en effectuant des solos.

 

Dans la Capoeira Contemporaine, la plupart du temps les rythmes: São Bento Grande de Angola ainsi que São Bento Grande de Bimba sont joués avec les 3 berimbaus. Le berimbau Gunga garde sa fonction de maître de la roda et c'est lui qui commence ou termine la roda mais aussi qui va choisir le rythme en fonction de l'ambiance qu'il veut créer dans la roda.

 

Atabaque

L'atabaque est un long tambour en bois et en peau, fait de manière artisanale. Il marque le rythme et apporte le son de base dans l'orchestre (a bateria).

L'atabaque est un instrument qui est arrivé au Brésil et dans la Capoeira via les esclaves venus d'Afrique. Il est également utilisé dans le Maculelê, la Samba de Roda et la puxada de Rede, ainsi que dans presque tous les rituels afro-brésiliens (comme dans le Candomblé par exemple). Il existe trois tailles d'atabaque (Rum: grand et son grave, Rum-pi: moyen, tonalité medium, Lê: petit, son aigu).

Pandeiro

Agogô

L'agogô est un instrument de percussion d'origine africaine. Il sert à marquer le temps dans le rythme du berimbau. L'agogô de la capoeira se distingue par ses "cloches" en bois. Il en existe également en métal.

Le pandeiro est un petit tambourin recouvert d'une peau fine. De petites cymbalettes sont disposées sur le cadre de l'instrument (à la différence du tambourin classique, il n'y en que sur une seule rangée). Il est d'origine arabe.

Avec son rythme spécifique et ses variations, il soutient le rythme du berimbau.

Reco-reco

Le reco-reco est un instrument de percussion brésilien. Il accompagne le rythme de la bateria.

  • Facebook Basic Black
  • YouTube Basic Black

© 2018 - ACL Productions